Consortium d’Etablissements Français d’Enseignement Supérieur et de Recherche pour le développement de l’USTH

La bourse USTH : le nouveau programme 911

Le Programme 911 de bourse de doctorat et le sous-programme «Devenez enseignant-chercheur de l’Université des Sciences et des Technologies de Hanoi (USTH)»

Le Gouvernement vietnamien a mis en place deux programmes successifs pour la formation de scientifiques au  sein d’établissements étrangers. Dans un premier temps, c’est le programme 322 qui a permis de former 4600 vietnamiens dans plus de 30 pays du monde. Depuis 2011, le programme 911 a été mis en place pour la formation à l’étranger de docteurs vietnamiens.

Chaque année sur ce programme 911, ce sont 40 bourses environ qui sont attribuées à l’USTH par le VIED. Grâce à cela,  des étudiants vietnamiens travaillent dans les laboratoires français des établissements membres du Consortium USTH  et réalisent en 3 ans une thèse sur un sujet relatif à une des thématiques de l’USTH (Biotechnologie-Pharmacologie, Eau-Environnement-Océanographie, Sciences des matériaux-Nanotechnologies, Energies renouvelables, Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication, Espace et Applications). Les sujets qui sont proposés aux doctorants sélectionnés sont des sujets des  laboratoires français approuvés par les établissements. Les enseignants ont la possibilité d’appuyer une candidature sur leurs sujets au moment de la sélection des doctorants.

Chaque doctorant dispose de trois ans pour effectuer sa thèse. Il peut y avoir certaines prolongations mais qui sont exceptionnelles et qui doivent être financées et faire l’objet d’une procédure stricte au terme de laquelle il est décidé d’autoriser ou non cette prolongation.

Le montant de la bourse est de 900 euros net environ. Les boursiers disposent en outre d’une bourse dite « de couverture sociale » de l’Ambassade de France, dont les avantages sont importants : prise en charge de la couverture sociale et mutualiste ainsi que d’une assurance responsabilité civile, exonération des droits de scolarité dans les universités. Ils bénéficient du statut de boursier du gouvernement français et de boursier de gouvernement étranger, les bourses du ministère vietnamien étant gérées par le CNOUS et depuis le 1 er septembre 2012 par Campus France. Ce statut leur permet d’accéder en priorité aux résidences universitaires des CROUS. Les laboratoires devront s’assurer avant de proposer un sujet que ces conditions de bourse sont suffisantes pour permettre l’inscription des doctorants dans leurs établissements au sein d’une école doctorale.

Attention, tout doctorant qui ne termine pas sa thèse sans justifications, est tenu de rembourser les sommes perçues au VIED.

Une fois leur thèse soutenue, les doctorants reviennent au Vietnam et ont vocation à devenir de  futurs cadres enseignants-chercheurs du Vietnam notamment au sein de l’USTH.

Voir brochure: PhD trainning programm in France
 

La procédure de sélection des sujets : un appel à sujet est diffusé auprès des établissements membres du Consortium USTH, en cours d’année (en septembre en général). Les enseignants doivent alors envoyer leur sujet avec visas demandés avant qu’un jury ne procède à la sélection des sujets en fonction des besoins de l’USTH en termes de thématique et en fonction de l’engagement des établissements qui proposent des sujets dans le développement de l’USTH.

Les sujets sélectionnés sont présentés aux doctorants qui postulent pour faire une thèse à l’USTH. Ils doivent faire un choix de sujet de thèse. Les futurs directeurs de thèse émettent un avis sur les candidats ayant postulé sur leur sujet. Les candidats se présentent ensuite  devant le jury à Hanoï,  pour un sujet tenant compte de leur choix et de l’avis des directeurs de thèse.